Lysardent/Forum

Un forum d'actualité pour les royalistes et ceux qui désirent éviter la désinformation!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Légitimité de Louis XX

Aller en bas 
AuteurMessage
Lys Ardent

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Légitimité de Louis XX   Jeu 8 Jan - 23:37



Ceux qui veulent se rassembler autour du principe royal sont invités à ne soutenir que Monseigneur le Duc d'Anjou, seule et légitime incarnation de ce principe millénaire. Pour ceux qui l'ignorent encore, Mgr le Duc d'Anjou ne prétend à rien : il est le Roi de droit et la question et tranchée depuis longtemps, toutes les facultés et écoles de droit enseignent que selon le droit royal coutumier, il est le successeur légitime des Rois de France.

Au contraire, Son Altesse Royale Henri d'Orléans, prince du sang, se dit ''prétendant au trône de France''. Je vous renvoie à la définition du verbe prétendre. Tout est dit. Cela étant, les légitimistes ne contestent pas à ce prince sa qualité d'héritier naturel de la monarchie instaurée par son aïeul Louis-Philippe 1er, roi des Français (et non de France). Curieusement, c'est un héritage que Mgr Henri d'Orléans ne revendique pas.

La dévolution au trône de France, que les manipulations des hommes (y compris d'un grand monarque comme Louis XIV qui tenta de faire de ses bâtards le duc du Maine et le comte de Toulouse des dynastes que selon la loi successorale ils ne pouvaient être), est très claire : le Sérénissime Prince Louis, Duc d'Anjou, est le Chef de la Maison de Bourbon (donc de la Maison Royale de France), en sa qualité d'aîné des Capétiens. Comme ses fidèles, il reconnaît à chacun des membres de la Maison Royale le rang qui lui est dévolu selon l'ordre de primogéniture. Ceux qui voudraient me rétorquer que la question du choix du Prince est secondaire se trompent. Premièrement, nous n'avons pas le choix, et le Prince non plus. Deuxièmement, ceux qui sont tentés par l'Orléanisme ont du souci à se faire. Le feu Comte de Paris, père de l'actuel tenant du titre (que par courtoisie nous lui reconnaîtrons quand bien même ce titre n'est pas légal), a introduit dans ''sa'' succession des désordres tortueux : exclusion (puis réintégration) de son fils aîné, éviction de S.A.R. le prince François d'Orléans, fils aîné de l'actuel Comte de Paris, pour cause de handicap, éviction de LL.AA.RR les princes Michel et Thibault d'Orléans et de leurs descendants mâles pour cause de ''mariages inégaux''. Henri II d'Orléans a, pour ces derniers, ''cassé'' les décisions son célèbre père, décisions de toute façon absurdes et sans aucune légalité en droit royal. Cependant, comme ce prince a de qui tenir, bien que réintégrant son frère Michel dans son droit que selon Mgr le Duc d'Anjou et les légitimistes ce prince n'a jamais perdu pour avoir épousé Mlle Béatrice Pasquier de Franclieu, il le fait cependant passer dans ''son'' ordre successoral orléaniste après son jumeau Jacques, qui pourtant est le cadet de Michel (S.A.R le prince Robert, fils de feu Thibault et de Marion Gordon-Orr, ne pose pas de problème à son oncle puisqu'il arrive de toute façon en dernière position).

Il suffit d'un peu de bon sens pour prendre conscience que toute cette cuisine ne rend pas service au principe monarchique. Enfin, est-il besoin de rappeler la sournoise et illégitime attribution par le prince Henri d'Orléans, à son neveu Charles-Philippe (fils de Michel) du titre de duc d'Anjou, que seul Louis XX est autorisé à porter, ce que la justice française lui a reconnu ainsi qu'à son regretté père le prince Alphonse II.


En conclusion, le Roy, le descendant des capétiens, le Roy de droit divin est Son Altesse Royale le Prince Louis de Bourbon duc d'Anjou, autrement dit, Louis XX.
Le principe royal ne se discute pas, il est de droit divin et sa légitimité est garantit par Dieu, non par le bon vouloir des hommes!
Comme je le dit dans un autre article, "Le dialogue avec les orléanistes est donc nécessaire afin de clarifier cette situation létale pour le royalisme français! Il faut privilégier l'unification (ce n'est pas diplomatiquement correct, mais il faut le faire sans négociation ou concession, ce serait un reniement de tous ce en quoi nous croyons!) et ainsi nous pourrons "peser" politiquement et pourrons avoir une influence notable et salvatrice".


Vive Dieu, la France et le Roy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Légitimité de Louis XX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» Bléville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, André Louis
» Louis Beuve, Lettres à des amis aurevilliens.
» Le Havre - Rue Louis Jomier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lysardent/Forum :: Salon de discussion-
Sauter vers: